La Journée Internationale des Personnes Âgées à Rodrigues

Message de DIS-MOI Rodrigues à l’occasion de la Journée Internationale des Personnes Âgées.

Le vieillissement de la population est l’un des plus grands triomphes de l’humanité. Il représente aussi l’un de ses plus grands défis et entraine des besoins économiques et sociaux croissants dans tous les pays, y compris à Rodrigues. A travers le monde comme dans notre petite île la proportion des personnes âgées de 60 ans et plus augmente et augmentera considérablement en comparaison avec d’autres tranches d’âges de la population. Cela est dû au déclin de la fertilité et à l’augmentation de la longévité.

Le nombre de personnes âgées de 60 ans était de 600 millions en 2000 et passera à plus de deux milliards à l’horizon 2050.  A Rodrigues actuellement, nous avons une population de seniors d’environ 4000 personnes représentant presque 10% notre population. Vers l’horizon 2050 ce chiffre va être plus que doublé et nous projetons une augmentation de 10% à 15 %.

La Déclaration Universelle de Droits de l’Homme adoptée en 1948 par l’ONU stipule que  « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droit ». Dès lors, les seniors ont les mêmes droits que tout le monde. S’ils ne reçoivent pas une aide financières adéquate sous forme de pension, d’excellents soins médicaux et sociaux, une éducation/formation appropriée, la possibilité d’un emploi pour ceux ou celles en condition et voulant le faire, un accès facile et simplifié aux biens et services, et une retraite adaptée à leur besoins, cela prouve que les lois ne sont pas complètes.

Malgré le fait que nos législations en place prennent en compte nos ainées, nous constatons bien souvent que les droits des personnes âgées sont bafoués ou violés de diverses façons et notamment dans les cas ci-dessous :

  1. Quand nos aînés font face aux discriminations par rapport à leur âge, et quand on les refuse un emploi ou l’accès aux services. Dans notre petite ile de Rodrigues, ce problème passe souvent inaperçu mais il existe.
  2. Quand on voit que nos aînés sont victimes de maltraitance verbale, physique, sexuelle, financière et psychologique. A Rodrigues encore une fois, beaucoup de cas ne sont guère rapportés mais leur existence est palpable.
  3. Quand malgré une pension universelle garantie par l’Etat, cela ne suffit pas pas à pallier aux besoins de certaines personnes âgées. Surtout lorsque l’on sait qu’à Rodrigues nos seniors ont souvent leurs petits-enfants à charge puisque que les parents de ces derniers sont en recherche d’emploi à l’Ile Maurice.
  4. Quand on voit que beaucoup de nos personnes âgées n’ont pas accès à un suivi médical adéquat et approprié.

L’association DIS-MOI qui milite pour le respect des droits humains croit fermement dans la lutte contre la discrimination fondées sur l’âge. A l’occasion de la Journée Internationale des Personnes Âgées, nous rappelons que la promotion de la dignité des personnes âgées  est un élément essentiel pour que nos ainés jouissent du respect qu’ils méritent. Au sein de DIS-MOI, nous travaillons à l’adoption d’une Convention Internationale  qui aidera nos décideurs  à davantage se pencher sur les questions clés ayant trait au vieillissement.

Crédit Photo: HelpAge Ghana – Octobre 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *